Swissydog

IMG_5498


La vérité est……….que tout éleveur de chiens de race pure est confronté aujourd’hui de plus en plus aux maladies héréditaires…….

……..ou alors à des chiens qui ont une santé fragile et se trouvent souvent chez le vétérinaire.

………ou des chiens qui ont une longévité diminuée, comme par exemple avec le cancer.

En général c’est « L’effet champignon » qui est la plus grande cause……

Ça veut dire :Tout à coup il y a un superbe mâle qui apparaît quelque part. Très beau physique, bon tempérament et de bons résultats dans les tests de santé (si ces derniers sont fait sérieusement !!!)

Puis quelques années plus tard, on se rend compte, que beaucoup de sujets qui descendent de ce fameux chien, démontrent un même problème. Sauf à ce moment-là…….ce chien a déjà produit un grand nombre de descendants et ça pourrait être difficile de corriger ce problème……..

Si on travaille avec une race de chiens populaire, un éleveur sérieux peut toujours essayer de s’en sortir en cherchant des sujets qui sont éloignés côté consanguinité de sa lignée.

Par contre avec une race de plus en plus rare et problématique, on n’a plus de grandes possibilités de s’en sortir.

Actuellement nous testons nos chiens pour :

-Les hanches (dysplasie)
-Les coudes (dysplasie)
-L’épaule (ostéochondrose)
-Le genou (rotule)
-Le cœur
-Le système urinaire (Éctopique urinary syndrôme)
-Les yeux :-Cataracte
-Glaucome
-Atrophie de la rétine

Donc souvent une lignée est plus affectée par une maladie et une autre lignée par une autre maladie. Mais on ne peut plus trouver nulle part une complètement nouvelle lignée, ce qui veut dire qu’on a 3 choix :

Ou bien :
1. On vit avec….en espérant qu’on aura pas trop de chiots malades et qui dans les meilleurs des cas, seront détectés avant d’être placés dans leur nouvelle famille.
Mais PERSONNE qui ne l’a pas vécu, peut comprendre le sentiment : »Ça arrache le cœur de la poitrine ! », S’il faut amener un chiot de 7 semaines chez le vétérinaire pour le faire euthanasier !!!Ce sentiment est inhumain et coûte beaucoup de larmes, de peine et d’énergie !!!

2. On arrête l’élevage

3. On cherche une solution

Personnellement j’ai choisi de chercher une solution !!!!!!

Actuellement il y a quelques éleveurs et un Club Canin en Allemagne qui travaille là-dessus depuis 2009 et même la FCI (Fédération Cynologique Internationale) cherche des solutions pour sauver les races rares et problématiques

Image fci_note.jpg

La procédure est de prendre deux chiens de race pure , de deux races différentes de la famille des Bouviers Suisse (qui ont passé tous les tests de santé) et obtenir de même une portée de chiots « Hybrides F1 »
De tels chiens « Hybrides F1 » sont des chiots uniformes, qui ne présentent carrément jamais de maladies héréditaires et qui sont des chiens robustes avec une belle longévité.
Ce résultat est obtenu par l’apport de complètement nouveaux gènes.

Donc il faut comprendre, que le plus grand nombre de gènes de santé seront présents lors de la première génération.

Des Swissydogs ne sont pas de « croisés », mais des « Hybrides » = un mariage entre deux parents de race pure, de lignée d’élevage différentes.

Swissydogs = des Bouviers Suisse avec la couleur désirée typique, »le tricolore ».